Doit-on les prendre au mot ?

Dans « La Bresse infos » , mensuel officiel de la municipalité, une page est dédiée à l’expression des groupes représentés au Conseil municipal. La dernière livraison, celle de février 2017, ne fait pas exception. Mais pour le coup, la tribune du groupe majoritaire, celui du Maire donc, nous réserve une belle surprise. En effet elle n’occupe qu’à peine le tiers de l’espace qui lui est attribué, les deux autres tiers restant désespérément blancs et vides.  Soit le rédacteur de la tribune n’était pas inspiré, soit il n’a pas eu le temps de s’attaquer à cette tâche mensuelle et littéraire, soit il n’avait rien à dire qui sait?

Eh bien rien de tout cela. La dernière phrase de cette courte contribution lève le voile, elle sonne comme un aveu conscient ou inconscient, « Cette tribune se veut comme le reflet de notre action… » aveu aussitôt suivi du grand vide blanc et inutile de la page.

Pour tout dire, nous n’étions pas éblouis par l’action – faut-il parler plutôt d’inaction – de cette municipalité, mais là ou la volupté est grande, c’est qu’eux mêmes, par un sortilège involontaire, désignent à tous et illustrent graphiquement l’inanité de leur action.

Le 01 février 2017

Gracchus

 

This entry was posted in Brèves. Bookmark the permalink.

Comments are closed.